French Dutch English Russian
A -
Agent de voyages
Toute personne physique ou morale (société) qualifiée telle par les dispositions légales de son pays ou par l'association nationale ou la fédération internationale intéressée, et qui a notamment comme activité de réserver des chambres et autres services dans des établissements hôteliers pour y loger des voyageurs. A.N.C.V. Agence nationale pour les chèques vacances

ANT
Administration nationale du tourisme

A.P.S.A.V.
Association professionnelle de solidarité des agences de voyages (association sans but lucratif).

Arrhes
Le mot arrhes dans le droit français a le sens d'indemnité forfaitaire non remboursable en cas de résiliation du contrat par la faute de celui qui a payé les arrhes, et remboursable au double si c'est par la faute de celui qui les a reçues. Les parties signataires spécifient que c'est là le sens qu'elles entendent donner au mot "arrhes". Assurance pour l'emploi dans l'industrie et le commerce. Créée en 1958.

Associations de tourisme
(Statut issu des lois de 1975 - 1986 et du décret de 1977). "Une association est dite de tourisme lorsqu'elle a pour principal objet, soit de favoriser la conservation et la mise en valeur du patrimoine touristique français d'une région ou d'une localité française, soit de développer parmi ses membres le goût et la pratique des voyages, promenades et excursions, individuels ou collectifs." Texte de loi du 5 juin 1943.

A.T.A.F.
Association des transporteurs aériens de la zone francophone. Fondée en 1950.

A.N.I.T.
Agence nationale pour l'information touristique. Collecte et diffuse les informations touristiques.

A.I.H.
Association internationale de l'hôtellerie.

A.N.T.E.
Association nationale du tourisme équestre.

A.P.S.
Association professionnelle de solidarité. Rôle : rembourser les clients quand les agences sont défaillantes, prendre en charge et assurer leur voyage ; traiter des dossiers de réclamation. L'A.P.S. peut intervenir dans les conflits entre agences ou entre agences et prestataires de services (hôteliers, transporteurs). Elle a des liens avec le S.NAN (cf. définition).

A.D.O.N.E.T.
Association des offices nationaux étrangers du tourisme.

A.E.A.
Association of European Air Lines.

Adret
Versant montagnard tourné vers le sud. Il est appelé soulane dans les Pyrénées.

Anticyclone (ou hautes pressions)
On parle d'anticyclone lorsque la pression atmosphérique dépasse 1015 mbar. (cf. pression atmosphérique).

Abonnement
L'abonnement est intéressant pour ceux qui voyagent beaucoup, notamment en France (y compris vers les Départements et Territoires d'Outre-Mer) ou en Europe sur une ou plusieurs lignes. Abonnements nominatifs ou de sociétés, en classe Economique ou en Business, sur une ligne ou, au contraire, plusieurs, voire l'ensemble d'un réseau, les compagnies aériennes proposent de plus en plus facilement ce type de formule.

Accompagnateur
L'accompagnateur est la personne chargée d'encadrer un groupe lors d'un circuit. Précision : un accompagnateur n'est pas un guide, le travail demandé à ce dernier n'est pas le même. Schématiquement, le guide présente un pays alors que l'accompagnateur gère le quotidien du groupe, c'est à dire qu'il s'occupe du transport, de l'hébergement, établit le planning des visites et gère le budget du groupe. Le cas échéant, il essaie de résoudre tous les problèmes qui peuvent survenir en cours de route.

Agence de voyage
L'agence de voyages est différente du voyagiste ou du tour-opérateur. En matière d'aérien, elle ne négocie pas les prix et n'affrète pas d'avions. En fait, elle n'effectue que des ventes pour le compte de voyagistes ou de compagnies aériennes et perçoit de fait une commission de ces derniers. En France, on compte plus de quatre mille agences de voyages pour quatre ou cinq cents tour-opérateurs.

Agent de comptoir
L'agent de comptoir est le vendeur de l'agence auquel vous aurez à faire.

Allotement
L'allotement est la quantité de sièges attribués sur contrat par une compagnie aérienne à un voyagiste. Selon les cas, cela peut aller d'à peine quelques places à plusieurs centaines, voire plusieurs milliers, pour les voyagistes les plus importants. Bien entendu, vu la quantité dans ce dernier cas, le tour-opérateur bénéficiera de meilleurs tarifs de la part du transporteur.

Animaux domestiques
Lorsque les animaux domestiques ne pèsent pas plus de 5 kg, ils peuvent rester normalement en cabine, transportés dans un panier. Plus gros, ils voyagent en soute dans des boîtes conditionnées prévues à cet effet. La plupart du temps, les animaux sont soumis à des tarifications spécifiques. Malgré tout, ils ne sont pas systématiquement acceptés par tous les transporteurs et parfois leur nombre peut être limité pour chaque vol.

Annulation de vol
Dans tous les cas d'annulation de vol, d'après la Loi, le passager peut obtenir le remboursement intégral de son billet (en charter, il faut tout de même vérifier les conditions particulières de vente incluses dans le contrat du voyagiste). Lorsque l'annulation découle directement de la responsabilité de la compagnie aérienne, ou du voyagiste en charter, il peut en plus prétendre à certains dédommagements.

Appareils électroniques
L'utilisation d'appareils électroniques (baladeurs, magnétophones, téléphones portables, etc...), pour des raisons de sécurité (entre autres le brouillage des systèmes de navigation), est interdite lors du décollage et de l'atterrissage des appareils. En vol, il convient de se conformer aux instructions du personnel de cabine.

Assurances assistance
Il existe plusieurs catégories d'assurances, plus ou moins incluses et plus ou moins obligatoires selon les agences. - Assurance bagages : garantie contre la perte, le vol ou les dommages. - Assurance annulation/modification : permet d'être remboursé (déduction faite d'une franchise et des frais généraux) en cas de renoncement à son voyage ou de changement de date, de parcours et parfois de nom dès lors que le motif est prévu par le contrat. - Assurance/assistance rapatriement : remboursement ou intervention en cas de problèmes une fois sur place. Contrairement à ce que disent certains voyagistes, légalement, aucune assurance n'est obligatoire lors de l'achat d'un vol sec.

Acompte
Paiement partiel à valoir sur une somme due. Contrairement aux arrhes, l'acompte est ferme et définitif. Si vous annulez, vous devrez verser la totalité du montant du loyer défini. Si le propriétaire annule la location, il vous devra des dommages et intérêt.

Agritourisme
Le terme désigne les activités d'accueil , d'hébergement , de restauration et de loisirs dont le siège est une exploitation agricole.
- B -
B.I.T.S.
Bureau international du tourisme social. "Association internationale philanthropique de droit privé, créée pour promouvoir le tourisme social."

Bases de plein air et de loisirs
Installées en milieu rural ou péri-urbain, elles regroupent diverses possibilités d'activités et possèdent en général un plan d'eau. Elles disposent de 20 à 200 ha.

Base rurale Espace naturel
ouvert au public où se trouvent rassemblées plusieurs possibilités d'activités de plein air et de loisirs.

Bagages cabines
Théoriquement, n'est autorisé en cabine qu'un seul bagage à main dont les dimensions cumulées (hauteur x largeur x longueur) n'excèdent pas 115 cm. Au-delà, la compagnie est en droit d'exiger le dépôt en soute. Bien entendu, une tolérance (assez large d'ailleurs) existe en la matière chez la plupart des compagnies aériennes.

Bagages en soute
Le poids normalement autorisé des bagages en soute est de 20 ou 23 kg par personne (15 sur certains charters, 30 ou 40 en classe Affaires ou en Première). Pour le surplus, le coût du kilo supplémentaire est de 1,3 à 1,5 % du tarif classe Economique pratiqué sur la destination par le transporteur. A savoir toutefois que le tarif bébé ne donne pas droit à cette franchise bagage. Un autre système est en vigueur notamment aux Etats-Unis et sur certaines compagnies américaines.

Bagages perdus
Les bagages perdus, en cas de perte définitive (10 % des cas), sont remboursés par le transporteur sur la base de 20 dollars US/kg (si vous avez souscrit une assurance bagages, vous bénéficierez d'un complément de remboursement). A ce sujet, ne pas oublier d'apposer une étiquette avec ses coordonnées sur tous ses bagages. Dans la pratique, il est impératif de signaler immédiatement la perte auprès du service bagages du transporteur ou de l'aéroport afin de remplir un imprimé spécial qui permettra d'entreprendre les recherches et servira à la réclamation.

Billet
Le billet constitue un contrat entre la compagnie aérienne et le passager, même s'il a été acheté par l'intermédiaire d'une agence de voyages. C'est la preuve du paiement de son voyage. Un billet est nominatif. Désormais, le billet traditionnel au carbone tend à être remplacé de plus en plus par le billet magnétique, qui, lui-même, commence à être remplacé à son tour par le billet électronique.

Billet open
Un billet open est un billet pour lequel on peut fixer librement sa date de retour dans la limite de sa validité. Très souvent, un tel avantage nécessite un supplément tarifaire par rapport au prix de base généralement proposé au grand public par les agences ou les compagnies aériennes.

Billet perdu ou volé
Dans le cas d'un billet volé ou perdu, on doit obligatoirement acheter un nouveau titre de transport. En vol régulier plein tarif, le billet initial ne sera remboursé que lorsque la compagnie aura acquis la certitude que celui-ci n'a pas été utilisé, soit jusqu'à 1 an après la date d'émission. Par contre, en charter et pour beaucoup de vols réguliers à tarifs négociés, il n'y aura pas forcément de remboursement possible.

Boarding Pass
Le boarding pass est la même chose que la carte d'embarquement. Il s'agit du document remis au comptoir de la compagnie une fois l'enregistrement terminé. Y sont notamment mentionnés le numéro de la porte d'embarquement, l'heure limite d'embarquement et le numéro de siège à occuper à bord de l'appareil.

Bon d'échange
Document à valeur monétaire remis au client par le voyagiste ou l'agent de voyages et pouvant être échangé, à sa valeur nominale, contre des produits ou des services précis.Le bon d'échange autorise l'offre d'un produit ou d'un service à un prix convenu d'avance et payé par l'entreprise touristique. Le bon d'échange est remis au client contre le paiement préalable fait à l'entreprise touristique. Il est couramment utilisé avec les forfaits et les circuits individuels.
- C -
Camps de loisirs
"Terrains aménagés pour le camping et le caravaning et terrains destinés uniquement à la réception de caravanes dont les emplacements sont destinés à une occupation supérieure au mois par une clientèle qui n'y élit pas domicile.

Camps de tourisme
"Terrains aménagés pour le camping et le caravaning et terrains destinés uniquement à la réception de caravanes dont les emplacements sont destinés à la location à la nuitée, à la semaine ou au mois pour une clientèle de passage."

C.D.A.T.
Commission départementale de l'action touristique. Créée en 1965. Organisme consultatif (avis donné aux maires, aux préfets de département).

C.D.C.
Caisse des dépôts et consignations. Créée en 1816. Elle collecte, centralise, gère les ressources de l'épargne et les emploie au bénéfice des collectivités territoriales et du développement local.

C.D.T.
Comités départementaux du tourisme. Convention de 1980/1984.

C.E.T.
Commission européenne du tourisme.

C.F.D.T.
Confédération française démocratique du travail (organisation syndicale ouvrière).

C.F.T.C.
Confédération française des travailleurs chrétiens (organisation syndicale ouvrière).

C.G.C.
Confédération générale des cadres

C.G.P.M.E.
Confédération générale des petites et moyennes entreprises (organisation patronale).

C.G.T.
Confédération générale du travail (organi sation syndicale ouvrière). Charte intercommunale de développement et d'aménagement Créée par la loi du 7 janvier 1983. Elle garantit la concordance entre financements et besoins et peut concerner aussi bien les secteurs de l'industrie, de l'agriculture que des services. Ce sont les communes qui décident de son adoption (ceci entre dans la logique de décentralisation). Son organisation provient de la concertation entre communes, département, région, Etat et partenaires locaux. Champs d'application :
- culture et communication au niveau local ;
- activités industrielles et artisanales
- habitat ;
- tourisme
- transport
- services publics.

C.J.A.T.
Comité interministériel d'aménagement du territoire.

C.N.P.F.
Conseil national du patronat français.

Commissaire à la rénovation rurale et à l'aménagement des massifs de montagnes
Mis en place par la D.A.T.A.R., ils sont au nombre de cinq et ont pour but de développer et de protéger les zones de montagne. Ils interviennent dans les Alpes du Nord et du Sud, le Jura, les Vosges, le Massif central, les Pyrénées.

Conseil national du tourisme
Le Conseil supérieur du tourisme avait été institué par le décret du 26 octobre 1959 ; il devient Conseil national du tourisme par le décret n° 86-201 du 11 février 1986. C'est un organisme consultatif recouvrant l'ensemble des intérêts du tourisme tant publics que privés composé de 110 membres.

Contrat de développement culturel
Procédure faisant suite à la formule des chartes de développement culturel. Dernière circulaire du Ministère de la Culture du 25 février 1983. Champs d'application :
- théâtre et spectacle : multiplier et intensifier les pôles de création et de formation,
- cinéma : décentralisation de la création cinématographique et audiovisuelle,
- musique et danse : initiation et enseignement,
- archives,
- musées : création d'agences techniques muséographiques, mise en place d'ateliers régionaux de restauration, rôle accru de diffusion culturelle, d'éducation et d'animation des musées,
- arts plastiques.

Contrat hôtelier
Contrat par lequel un hôtelier s'engage envers un agent de voyages à fournir des services hôteliers à un voyageur client dudit agent de voyages.

Contrats de plan Etat-Région
Loi du 2 mars 1982 pour les droits et libertés des communes, départements et régions. Décret du 21 janvier 1983 relatif aux contrats de plan entre l'Etat et les collectivités territoriales ou des personnes morales autres que les entreprises publiques et privées. Ils définissent les actions que l'Etat et la région s'engagent à mener conjointement par la voie contractuelle pendant la durée du plan.I1 s'agit d'une convergence des objectifs nationaux et des volontés régionales. Leur champ d'application est vaste et différent selon les besoins de la région considérée. Ainsi ils peuvent comprendre la modernisation des activités économiques (agriculture, tourisme) ou encore les problèmes liés à l'énergie ou le développement local. Divers partenaires économiques et sociaux peuvent entrer en jeu (communes, départements, syndicats, associations, instituts régionaux). Contrats particuliers "tourisme" Circulaire du 13 juin 1984 du secrétaire d'Etat chargé du tourisme, relative aux contrats de plan particuliers "tourisme". Ils font partie des contrats de pays d'accueil (cf. Pays d'accueil). Contrats de pays Circulaire du Il juillet 1975. Instruction interministérielle du 20 septembre 1977. Le pays constitué en groupements de communes (syndicat, district, communauté ou association) passe un contrat avec la région. Ces contrats poursuivent les œuvres amorcées par les P.A.R., les P.N.R., les O.P.A.H. (cf. définitions). Leur objet est de contribuer à définir la notion de pays et de revitaliser les zones rurales en déclin à partir d'une solidarité entre petites villes et campagnes. Leurs moyens d'action : lutter contre le dépeuplement par la mise en valeur des ressources du pays, l'organisation ou le développement des activités et de l'accueil de jeunes actifs. Aujourd'hui la politique des contrats de pays existe toujours mais se trouve incluse dans les contrats de plan.

Contrat de travail
Contrat par lequel une personne s'engage à travailler pour une autre personne, sous son autorité et sa direction pour un temps déterminé ou non, moyennant un salaire.

Contrats de villes moyennes
Instruction du ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Equipement, du Logement et du Tourisme du 7 février 1973. Les contrats d'aménagement conclus entre l'Etat et les villes moyennes comportent des champs d'application très divers : espaces libres, embellissements, patrimoine architectural, équipements culturels et socio-éducatifs, animations. Cette procédure a pris fin en 1979.

Conventions collectives
Accords nationaux concernant une branche d'activités entre les syndicats d'employeurs et de salariés.

Correspondant
"Est considérée comme correspondant d'agence de voyages ou de bureau de voyages, et dispensée de la licence, toute entreprise commerciale ou personne physique exerçant les activités d'un agent de voyages sous la responsabilité civile et financière d'une agence titulaire d'une licence."

C.R.T.
Comités régionaux du tourisme. Institués par la loi du 12 janvier 1942 et du 5 juin 1943. La loi du 3 janvier 1987 relative à l'organisation régionale du tourisme abroge les deux lois précédentes et concrétise en droit une situation déjà établie en fait, à savoir que les C.R.T. deviennent des instruments d'action des collectivités décentralisées.

Canal de distribution
Voie utilisée pour acheminer un produit.

Canal direct de distribution
Le détenteur du produit touristique prend contact lui-même avec le consommateur ou attend d'être contacté en mettant en place des structures d'accueil, ex : bureaux S.N.C.F.

Canton
C'est un cadre électoral pour l'élection des conseillers généraux (c'est-à-dire les élus du département). Ce n'est pas une collectivité locale à personnalité morale (puisqu'il n'y a pas d'élus, ni de budget).

C.D.A.T.
Commission départementale d'action touristique. Rôle consultatif en matière de classement

Commune
Collectivité locale de base ayant un territoire défini par des limites précises, une population et des organes administratifs de gestion (c'est la municipalité). C'est également une personne morale de droit public (elle peut aller en justice). La commune élabore le P.O.S. et en est responsable.

Conservatoire du littoral
Etablissement public administratif créé en 1975 pour la protection d'espaces littoraux soucieux de sauvegarder le littoral par rapport à l'urbanisation.

Canyon
Gorge profonde creusée par une rivière. Abri sommaire de la forêt tropicale.

Climats
- Continental : règne à l'intérieur des continents et présente des nuances à mesure que l'on s'éloigne des côtes ou que l'on monte en latitude. Hiver: froid et sec avec parfois des vents violents. Eté : chaleur importante et orages violents.
- Équatorial : se situant entre 5°S et 10°N, il présente des pluies abondantes toute l'année, ne connaît pas de saison sèche et a des températures relativement constantes toute l'année.
- Méditerranéen L'été est chaud et sec l'hiver doux et humide. Les pluies de saison froide sont concentrées en un petit nombre de jours et tombent sous forme d'averses souvent violentes.
- Océanique : se trouve sur les façades occidentales des continents. La mer joue le rôle de régulateur thermique : hiver doux, été relativement frais.Les précipitations sont réparties tout au long de l'année.
- Polaire: au-delà de 60° on pénètre dans le domaine du froid persistant. La température moyenne annuelle est toujours inférieure à 0°. La durée hivernale est de 8 à 9 mois.
- Subtropical : sur les façades orientales des continents et représente un climat de transition. Eté : températures élevées et pluies abondantes toute l'année. Hiver : doux et humide avec possibilité de coup de froid.
- Tropical : été humide (Hiver sec. saison sèche dont la durée peut atteindre 9 mois.

Coraux
Animaux microscopiques qui sécrètent des squelettes calcaires dont l'accumulation fait surgir de véritables littoraux.Ils réclament des conditions écologiques précises qu'on rencontre dans les régions intertropicales de l'océan Pacifique.

Courants marins
Ils naissent de l'affrontement de masses d'eau de température et de densité différentes, sont renforcés par les vents et déviés par la force de Coriolis. Exemple de courant froid : le Labrador. Exemple de courant chaud : le Gulf Stream.

Caractéristiques de vol
En vols réguliers, n'importe quelle agence de voyages peut, à tout moment, vous indiquer les caractéristiques du vol que vous avez choisi (horaires, aéroports, durées, escales, etc), contrairement aux charters pour lesquels il faut parfois attendre le dernier moment. En effet, les vols charters ne sont jamais programmés longtemps à l'avance, contrairement aux liaisons des compagnies régulières qui, elles, sont prévues d'une saison à l'autre.

Carnet de voyage
Remis avant le départ par l'agence aux participants d'un voyage organisé, le carnet de voyage comprend généralement un descriptif complet du voyage, un petit guide du pays, des pochettes et étiquettes bagages ainsi que, bien souvent, différents produits promotionnels (sac, etc).

Carte d'embarquement
La carte d'embarquement est la même chose que le boarding pass. Il s'agit du document remis au comptoir de la compagnie une fois l'enregistrement terminé. Y sont notamment mentionnés le numéro de la porte d'embarquement, l'heure limite d'embarquement et le numéro de siège à occuper à bord de l'appareil.

Charter
Un charter est un avion affrété plus ou moins ponctuellement par un voyagiste, mais aussi et surtout, juste quelques sièges retenus et payés d'avance à une compagnie spécialisée dans ce domaine mais aussi parfois régulière. Contrairement aux vols réguliers, les (vrais) charters ne sont pas programmés à l'avance, d'où des départs parfois à des heures un peu particulières. Les billets charters ne s'achètent qu'auprès des agences de voyages. Ils sont généralement soumis à des conditions d'utilisation souvent assez restrictives (validités spécifiques, pas de réductions enfants, dates non modifiables, etc). Contrairement à ce que l'on pourrait penser, leurs tarifs ne sont plus systématiquement moins chers que ceux des vols réguliers, notamment en période de pointe.

Chèques vacances
Le système de chèques vacances qui sert d'aide aux congés de certains salariés peut désormais servir de moyen de paiement auprès de certaines compagnies aériennes françaises pour des vols intérieurs ou à destination des Départements et Territoires d'Outre-Mer.

Circuit en individuel
Les agences ne font pas voyager que des groupes. Les circuits individuels sont faits pour ceux qui souhaitent partir seuls mais avec des prestations déjà réservées (vols, voiture, visites, etc...).

Circuit en groupe
Il s'agit de la constitution d'un groupe par plusieurs individuels ne se connaissant pas à l'origine et ayant choisi une même formule de circuit avec accompagnateur.

Circuit découverte
Le terme de circuit découverte sous-entend un itinéraire, généralement un nombre limité de participants, souvent des hôtels et transports locaux, la participation de tous, le tout avec un accompagnateur qui gérera le groupe et servira d'intermédiaire avec le pays et sa population.

Circuit aventure
Ce type de circuit s'adresse à ceux qui veulent partir en milieu difficile (haute montagne, déserts...) et/ou lorsque le circuit demande une certaine logistique ou encadrement qui sera pris en charge par le voyagiste. Certains de ces circuits peuvent être de haut niveau, notamment pour ce qui est de la condition physique, et demandent généralement une participation active de tous les participants.

Circuit culturel ou thématique
Circuit destiné aux férus d'histoire, de culture, ou de n'importe quel domaine pointu ou technique. La présence d'accompagnateurs et/ou de guides spécialisés tout au long du circuit permettra une meilleure approche du voyage.

Chambre individuelle
La plupart du temps, un supplément sera demandé par les agences à ceux qui veulent bénéficier d'un hébergement individuel.

Classes aérienne
A la base il existe trois classes distinctes dans les avions :- F : Première ou First. - C : Club ou Business. - Y : Economique ou Touriste. Toutefois, selon les compagnies, les vols ou les appareils, il peut n'y avoir aussi bien qu'une seule classe (notamment sur les appareils de petite capacité) que d'autres classes intermédiaires comme la Business First (classe Affaires à tarif Eco) de plus en plus répandue. Bien entendu, chacune correspond à des prix et des caractéristiques spécifiques. Les vols négociés grand public sont en classe Economique, et en charter il n'y a souvent qu'une seule classe.

Code Share
Le code-share (en français partage de code) est une pratique commerciale de plus en plus pratiquée par les compagnies aériennes afin de mieux se positionner sur les marchés. Cela veut dire concrètement qu'il y a un partage des dessertes entre deux compagnies pour une même liaison (les prix sont aussi identiques). On pourra donc acheter un billet avec la compagnie X et voler effectivement avec la compagnie Y en ne l'apprenant qu'au moment d'embarquer. Un inconvénient possible pour le passager dès lors que le service à bord n'est pas de même qualité entre les deux transporteurs.

Codification
La codification est un système international qui attribue un code de trois lettres aux villes et aéroports (ex. : ORY pour Orly) et de deux lettres aux compagnies aériennes (ex. : AF pour Air France). On retrouve ces références sur les billets, les écrans d'information aux aéroports, les guides horaires des compagnies, et aussi parfois les brochures.

Commandant de bord
Le commandant de bord est le seul maître à bord et a autorité sur toutes les personnes embarquées. La Loi l'autorise d'ailleurs à débarquer tout passager, animal ou cargaison pouvant présenter un danger pour la sécurité ou le bon ordre à bord de l'appareil.

Commission
Les voyagistes créent leurs produits qui sont ensuite revendus partout par des dizaines d'agences généralistes. Pour chaque vente effectuée, le voyagiste commissionnera l'agence (et parfois le vendeur d'une façon moindre). Globalement, pour un simple billet d'avion vendu, celle-ci touchera en moyenne 8 % du prix public, et entre 9 et 15 % pour tout ce qui est prestations, séjours ou circuits.

Compagnies aériennes
En matière de compagnies aériennes, il faut distinguer les compagnies régulières et les non régulières. Les premières ont pour vocation d'exploiter des lignes passagers ou de frêt de manière continue alors que les secondes travaillent ponctuellement comme les compagnies charters ou d'aviation d'affaires.

Conditions de vente
Les conditions de vente sont très variables selon les compagnies aériennes et les voyagistes. Le plus important demeure de bien regarder quelles sont les conditions d'annulation et de modification du billet, de même que tout ce qui se rapporte aux assurances.

Contremarque
La contremarque est le document qui remplace le billet lors de vols charters. Généralement celle-ci est à retirer, avant d'effectuer les formalités d'enregistrement-embarquement, directement à l'aéroport au comptoir du voyagiste qui a affrété le vol.

Convention de Varsovie
La Convention de Varsovie concerne la responsabilité des transporteurs. Ses détails figurent au dos de chaque billet. Il est stipulé qu'une compagnie aérienne est présumée responsable en cas de dommages sur les biens et personnes transportés. Cette responsabilité ne peut être levée que s'il est apporté la preuve que celle-ci a pris toutes les mesures nécessaires pour éviter le dommage ou qu'il était impossible de les prendre. Mais en cas de problèmes, avec la Loi de 1992, on peut désormais se retourner directement contre l'agence qui a vendu le billet.

Convocation
Généralement, le tour-opérateur convoque ses clients à l'aéroport, deux heures avant le décollage. En cas de mesures de sécurité spécifiques ou de problèmes possibles au niveau de l'enregistrement-embarquement, ce délai peut même être supérieur.

Correspondance
Une correspondance est un changement d'appareil et parfois de compagnie (voire d'aéroport) dans une ville intermédiaire entre celle de départ et d'arrivée. En fait, une correspondance implique une liaison sous deux numéros de vols différents. A titre indicatif, le temps nécessaire au transfert entre deux vols internationaux est généralement estimé à deux heures minimum.

Coupons
Les coupons sont les trajets inclus dans un forfait aérien.

Couvre feu
Le couvre-feu s'explique par le fait que certains aéroports peuvent être fermés pendant quelques heures chaque nuit afin de préserver la tranquillité nocturne des riverains. En cas de retard d'un vol, si celui-ci est amené à atterrir pendant ce couvre feu, l'avion peut être alors détourné sur l'aéroport le plus proche (mais c'est quand même rare). Dans ce cas, la compagnie doit alors prévenir les personnes attendant les passagers à l'aéroport initial et mettre en place un service de navette pour reconduire ces derniers vers celui-ci.

Combiné
Le séjour ou circuit combiné est un programme proposé par les agences sur deux destinations (exemple : Seychelles + Maurice) ou deux formules (exemple : safari + plage).
- D -
Dépôt de garantie
Versement anticipé d'une partie du prix par l'agent de voyages à l'hôtelier, qui viendra en déduction du montant total de la facture ou devra être restitué en cas d'annulation régulière du contrat hôtelier.

D.I.T.
Direction des industries touristiques (réorganisée et rebaptisée respectivement en 1986 et 1990). Permet l'élaboration et la mise en oeuvre de la politique générale du tourisme (aux mains du ministre délégué au Tourisme).

Dotation touristique
Aide de l'Etat, aux communes inscrites comme communes touristiques ou thermales, destinée à compenser les dépenses liées à l'afflux touristique.

D.P.U.
Droit de préemption urbain. Depuis juillet 1985, possibilité pour une collectivité locale de se substituer à un acheteur potentiel et d'acquérir prioritairement un terrain ou un immeuble mis en vente par son propriétaire.

Demande touristique
Elle se définit de la façon suivante
DET = Cti + Xt - Mt + It
DET = demande touristique effective
Cti = consommation touristique intérieure des résidents qui comprend la consommation touristique des ménages, la consommation touristique publique et la consommation touristique des entreprises.
Xt = consommation touristique internationale (dépenses touristiques des non-résidents sur le terrain national).
Mt = consommation touristique à l'étranger (dépenses touristiques des résidents à l'étranger).
It = investissements touristiques (publics et privés).

D.R.T.
Délégation régionale au tourisme. Créée en 1960, elle constitue les services extérieurs de la Direction de l'industrie touristique.

Delta
Construction littorale saillant vers le large, créée par les alluvions d'un cours d'eau dont l'embouchure est le plus souvent, mais non obligatoirement, partagée en plusieurs bras.

Dépression
(ou basse pression) L'air, en s'élevant, fait diminuer la pression atmosphérique ; on parle de dépression lorsqu'elle devient inférieure à 1 015 mbar.

Désert littoral
Il est dû à un courant marin qui circule le long des côtes et empêche l'air de s'élever, ex. : le Kalahari.

Désert de position
Il est encadré de montagnes de part et d'autre, ex. : Death Valley.

Départs garantis
Parfois proposé par les voyagistes, le 'départ garanti' est l'assurance que votre circuit ou séjour prendra le départ quel que soit le nombre de participants (il est donc utile de savoir ce qu'il en est avant de se décider). Dans la réalité, les clients de différentes agences sont souvent regroupés en un seul et unique programme.

Devises
Même si le montant des devises que l'on peut emporter ou rapporter d'un voyage n'est pas limité, les douanes françaises obligent d'établir une déclaration pour toute somme au moins égale à 7 500 euros. Quant aux devises à emporter, il est conseillé de se munir à la fois de sa carte de crédit, de travelers et de liquide en petites coupures. Dans nombre de pays, il est conseillé de prévoir ses devises en dollars US.

Documents de voyage
En matière de documents de voyage, il est possible de se déplacer à l'intérieur du territoire national avec un simple permis de conduire ou un livret de famille. Bien entendu, pour l'étranger et les Dom-Tom la carte d'identité ou le passeport, avec selon les destinations un visa, sont nécessaires. Pour quelques pays, des vaccins sont également obligatoires (fièvre jaune, hépatites, etc), chaque vaccination effectuée étant répertoriée sur un carnet de vaccination. La compagnie est en droit de refuser l'embarquement à tout passager n'étant pas en possession des documents de voyage appropriés à son déplacement. En effet, outre le fait qu'elle soit tenue responsable, elle devrait supporter en plus le coût du rapatriement (dont elle pourrait demander le remboursement au passager).

Duty Free
Les duty free shops sont les boutiques sous douane des aéroports où l'on peut acheter (obligatoirement en devises) au départ de métropole vers l'étranger et les Territoires d'Outre-Mer divers produits hors taxes. Intérêt variable selon les aéroports et les pays. Deux duty mondialement reconnus : Amsterdam et surtout Dubaï.
- E -
E.C.T.A.A.
European Community Travel Agents' Association.

Espace touristique
Evasion hors d'un monde de travail, d'encombrement, de concentration, où les effets d'agglomération sont importants. C'est à la fois un espace parcouru et un espace occupé, un lieu de déplacement et un lieu de séjour.

Estuaire
Embouchure fluviale

Eductour
L'éductour est un terme technique utilisé par les professionnels du tourisme. Il s'agit de l'offre faite par les fabricants de voyages à certains personnels d'agences de venir découvrir sur quelques jours (gratuitement ou à peu de frais) leurs nouveaux circuits ou produits. Le but étant bien sûr que les vendeurs soient au courant de leurs offres afin de mieux les proposer ensuite aux clients.

Embarquement
Pour l'embarquement, une fois terminées les formalités d'enregistrement auprès de la compagnie, on doit se diriger vers la salle d'embarquement. Le numéro de celle-ci figure sur la carte du même nom remise lors de l'enregistrement. Pour embarquer, on doit alors passer les contrôles (douane, sécurité) muni de cette carte et des documents de voyage nécessaires. Pour les vols internationaux les passagers ont ensuite accès à la zone d'achats hors taxes. Une fois en salle d'embarquement, on doit présenter sa carte d'accès à bord au personnel de la compagnie avant de monter dans l'appareil et s'installer à la place indiquée sur celle-ci.

Enfants et bébés (Aérien)
N'occupant généralement pas de siège, les bébés (moins de 2 ans) paient le plus souvent 10 % du prix adulte. Quant aux enfants (moins de 12 ans), ils paient la plupart du temps 100 % en charter (hors Dom-Tom), ou bénéficient de réductions chez certaines compagnies régulières (mais pas toutes en tarif négocié). Au maximum, ces réductions peuvent atteindre 50 %. Entre 4 et 12 ans, ils peuvent aussi voyager seuls (rare en charters) pris en charge par le personnel de cabine.

Enregistrement
L'enregistrement est l'opération qui consiste, sur présentation du billet et de sa pièce d'identité au comptoir de la compagnie, à valider le passage et le dépôt des bagages en soute. C'est aussi à ce moment là que l'on choisit sa place dans l'avion.

Escales
Seuls les vols non-stop sont sans escales. Les autres, y compris les directs, comportent toujours des escales techniques et/ou commerciales. Pour ces dernières, la compagnie embarque et débarque des passagers. Si le vol est direct (même numéro de vol), il n'y aura pas de changement de compagnie même s'il peut y avoir parfois changement d'appareil. A l'occasion, les passagers peuvent être amenés à séjourner (rarement plus de deux heures) en salle de transit de l'aéroport lors de l'escale.

Etiquettes bagages
Les étiquettes bagages sont nécessaires pour rechercher ses bagages sur le tapis de livraison ou en cas de perte de ceux-ci. Par précaution, on peut utiliser deux étiquettes avec ses coordonnées (y compris sur place à l'aller), l'une à l'intérieur et l'autre à l'extérieur de chaque bagage. Une autre étiquette indiquant par codes les aéroports concernés par le voyage est également apposée par le personnel d'enregistrement sur tous les bagages en soute. Mieux vaut alors retirer celles d'un voyage précédent afin d'éviter les erreurs d'aiguillage.

Écotourisme
Segment du tourisme viable qui offre des expériences permettant aux visiteurs de découvrir les contrées naturelles tout en préservant leur intégrité, et de comprendre, par l’interprétation et l’éducation, le sens naturel et culturel des lieux. De plus, il encourage le respect de l’environnement, reflète des pratiques commerciales viables, crée des retombées socio-économiques pour les collectivités et les régions, et reconnaît et respecte les cultures, les traditions et les valeurs locales et indigènes.
- F -
F.A.C.I.T.
Fonds d'aide au conseil et à l'innovation touristique.

F.A.G.I.H.T.
Fédération autonome générale de l'indus trie hôtelière touristique.

F.E.D.E.R.
Règlement C.E.E. n° 724/75 instituant le F.E.D.E.R. Règlement C.E.E. n° 1784/84 modifiant les règlements précédents et entré en vigueur 1e le, janvier 1985. Le Fonds européen de développement régional doit contribuer à la correction des principaux déséquilibres régionaux dans la Communauté, en participant au développement des régions qui connaissent des retards structurels et à la reconversion des régions industrielles en déclin. La promotion touristique est un élément qui peut faire partie d'un investissement du F.E.D.E.R.

F.I.A.M.
Fonds d'intervention pour l'autodéveloppement en montagne. Créé par la loi de finances de 1985. Les actions financées par le F.I.A.M. font l'objet d'une convention entre le commissaire de la République et l'organisme bénéficiaire (collectivités territoriales, organismes publics, associations etc.) définissant les objectifs à atteindre. Il intervient pour des actions nouvelles permettant un renforcement des programmes en zones de montagne.

F.I.A.T.
Fonds d'intervention pour l'aménagement du territoire. Décret du 14 février 1963, créant le F.I.A.T. Instruction du 20 septembre 1966 du président de la République, définissant les critères d'utilisation du F.I.A.T. Il intervient soit dans une compétence de l'Etat, soit dans un transfert de compétence au bénéfice des régions en difficulté.A titre d'exemple, le F.I.A.T. peut servir à l'assainissement du littoral, au développement de la montagne ou soutenir une région en difficulté dans un domaine considéré comme prioritaire pour son développement économique (cf. politique de développement du tourisme préparée par la région Auvergne).

F.I.D.A.R.
Fonds interministériel de développement et d'aménagement rural. Décret du 3 juillet 1979. Il doit soutenir "le développement, la création et la diversification d'activités dans les secteurs ruraux où se posent des problèmes économiques et démographiques d'une particulière gravité" (art. 1 du décret). Sont donc prioritaires les zones de montagnes et les zones agricoles défavorisées dont les périmètres sont arrêtés dans les contrats de plan.

F.N.C.R.T.
Fédération nationale des C.R.T.

F.F.P.
Fonds de la formation professionnelle.

F.I.C.
Fonds d'intervention culturelle.

F.I.T.
Fonds d'intervention touristique.

F.N.O.T.S.I.
Fédération nationale des offices de touris me et syndicats d'initiative.

F.N.S.L.A.
Fédération nationale des services loisirs-accueil.

F.N.S.R.L.A.
Fédération nationale des services de réservation loisirs-accueil.

Fjord
Auge glaciaire envahie par la mer.

Flux touristique
Il s'agit d'un comptage du tourisme. Un flux peut être mesuré à l'arrivée, c'est-à-dire au lieu où le touriste exerce sa seule activité économique : consommer.

Forêt-mixte
Mélange d'arbres à feuilles toujours vertes et d'arbres à feuilles caduques.

Forêt-pluviale
Elle recouvre le bassin amazonien, la cuvette du Congo, les rives du golfe de Guinée et la majeure partie de l'Indonésie, soit près de 10 % des terres émergées.Elle est toujours verte, dense, riche en espèces (8 000 en Amazonie) et possède un écosystème fragile.

Front polaire
Zone de contact entre l'air polaire et l'air tropical. Ce front se situe aux latitudes moyennes.

F.U.A.A.V.
Fédération universelle des associations d'agents de voyages.

Fuseaux horaires
Fuseaux d'une largeur angulaire de 15° permettant de donner l'heure par le méridien qui traverse ce fuseau.L'heure universelle est donnée par le fuseau où passe le méridien de Greenwich.

Forfait
Un forfait est un ensemble de produits vendus à un client par une agence de voyages pouvant comprendre le transport plus diverses prestations au choix (hébergement, restauration, location de véhicule, visite, etc).

Franchise bagages
La franchise bagages est le poids et/ou quantité de bagages transportés gratuitement. Selon le type de vol (charter ou régulier), les compagnies, et surtout les catégories et classes de réservation, cette franchise varie.

Frequent flyer
Frequent flyer (ou Programme de Fidélisation). Proposé par une compagnie, c'est un système permettant aux passagers empruntant ses lignes (ou celles de compagnies associées ou encore de chaînes d'hôtels ou de location de véhicules) d'accumuler des kilomètres afin de bénéficier ensuite de billets gratuits ou d'avantages divers.

Fournisseur
Un exploitant de l’industrie touristique, comme un établissement d’hébergement, une attraction ou autres.
- G -
G.I.P.
Groupement d'intérêt public : s'intéresse à toute activité de recherche ou de développement technologique soit pour exercer cette activité, soit pour gérer les équipements nécessaires à celle-ci. Le G.I.P. peut s'articuler avec les contrats de plan Etat-Région dans le cadre de contrats particuliers.

Gîtes équestres
"Ce sont des gîtes ruraux classiques mais dont les propriétaires possèdent un ou plusieurs chevaux de selle mis à la disposition des vacanciers dans le cadre d'une société hippique." Circulaire du 25 février 1972.

Gîte rural
"Résidence de vacances située en espace rural, à la campagne ou à la montagne, dans des villages agréables ou dans le cadre d'une ferme." Il répond aux critères d'une charte de qualité établie par la Fédération nationale des gîtes de France.

Guide-interprète
"Les guides-interprètes sont des personnes physiques chargées de guider les touristes français ou étrangers, et notamment de diriger des visites commentées sur la voie publique, dans les musées et monuments historiques ainsi que dans les moyens de transport en commun,'îls sont rémunérés à la vacation ou salariés des personnes physiques ou morales habilitées à effectuer des opérations d'agence." Loi du 11 juillet 1975.

G.I.T.T.
Groupement des industries du tourisme et du transport.

Garrigue
Formation buissonnante, discontinue et située sur terrains calcaires.

Grossesse
En matière de grossesse, chaque compagnie aérienne propose sa propre réglementation. Mais, généralement, elles n'acceptent plus à bord les femmes enceintes au-delà du 7ème mois.

Groupes constitués
On parle de groupe constitué généralement à partir de 15 personnes (parfois simplement 10). L'agence s'occupe de vous organiser un programme en rapport avec votre demande.

Guide
Le guide est la personne chargée de présenter un pays ou un lieu lors d'un voyage organisé. Elle ne sera pas forcément présente tout au long du voyage, et, très souvent, le groupe aura affaire à plusieurs guides pendant celui-ci. Précision : un guide n'est pas un accompagnateur qui, lui, a pour tâche de 'gérer' le groupe pendant la durée du voyage.

Grossiste
Entreprise agissant à titre d’intermédiaire entre le fournisseur du produit touristique et l’agent de voyages détaillant, en fournissant généralement des services d'information et de réservation aux agents de voyages. (Les voyagistes sont souvent des grossistes, mais seulement en matière de présentation du produit.)
- H -
Hôtel
Sont considérés comme hôtels tous les établissements d'hébergement, soit directement affiliés ou par le canal d'une association nationale à l'A.I.H et ceux qualifiés tels par les prescriptions légales des pays où ils sont situés. Plusieurs catégories d'hôtels existent :
- Hôtel de tourisme : chambres ou appartements meublés loués à une clientèle de passage ou séjour (semaine, mois).
- Motel : chambres ou appartements meublés loués à une clientèle composée en général d'automobilistes de passage ; se situe à proximité d'un axe routier.
- Relais de tourisme : "Hors agglomération, possédant parc ou jardin et offrant un service de restauration à caractère gastronomique avec un choix de menus régionaux."
- Hôtel résidence de tourisme : D'après l'arrêté ministériel de 1973, "c'est un établissement commercial d'hébergement classé, constituant un ensemble de chambres ou d'appartements disposés en unités collectives ou pavillonnaires et d'équipements propres en matière de restauration, de services et d'animation".

Horaires de vols
Tous les horaires de départ sont mentionnés sur le billet, ils font partie intégrante du contrat qui lie la compagnie au passager. Par contre, les guides horaires publiés par la plupart des transporteurs, aéroports, voyagistes ou certains serveurs Minitel n'ont qu'une valeur indicative. En tout état de cause, une modification d'horaires intervenant après achat du billet sera (ou devrait être) toujours précisée par courrier ou téléphone par le service réservation du transporteur ou de l'agence de voyages. Par précaution, on peut aussi appeler pour confirmation la veille du départ.

Hub
Egalement appelé plaque tournante, un hub est la base d'une compagnie dont l'un des buts est de regrouper les passagers en provenance de diverses villes et d'assurer leur correspondance vers leur destination finale.
- I -
I.A.T.A.
Association internationale des transports aériens fondée en 1945. Gère les compagnies aériennes affiliées à son organisation et tente de régler les problèmes soulevés par la concurrence.

INSEE
Institut national de la statistique et des économiques ; c'est un organisme privé.

Inclusive Tour
L'Inclusive Tour est un terme désignant l'achat d'un titre de transport plus des prestations au choix (nuit d'hôtel, location de véhicule, etc).

Industrie touristique
Expression décrivant l'éventail complet des organisations qui agissent comme intermédiaires dans l'industrie du voyage et du tourisme. Elles comprennent généralement les voyagistes, les grossistes, les voyagistes réceptifs, les accompagnateurs et les agents de voyages.

Itinéraire
Circuit touristique que l'agent de voyages ou le voyagiste offre au client.
- J -
Jet Stream
Courant d'altitude à ge vitesse se déplaçant à la limite de la troposphère.

Journées libres
Très souvent prévues au programme des circuits, les journées libres permettent aux participants de faire leur shopping ou de visiter/faire ce qui n'est pas prévu au programme.
- K -
Pas de données...
- L -
Lagon
Surface d'eau calme délimitée par les coraux formant un récif barrière.

Lagune
Elle se forme lorsque le cordon littoral isole une étendue plus ou moins importante d'eau de mer.

Liste d'attente
Il arrive parfois que la compagnie aérienne ou l'agence de voyages ne puisse confirmer une place sur un vol en raison des réservations déjà effectuées par d'autres clients. Si l'on souhaite quand même partir sur ce vol, on se retrouve alors inscrit en liste d'attente et l'on doit attendre qu'une place se libère. Si, malgré tout, on ne peut embarquer, ni l'agence, ni la compagnie ne sont responsables.

Long courrier
Un long-courrier est une liaison longue distance, soit plus de 4 heures de vol (moyen-courrier de 1 à 4 heures et court-courrier moins d'une heure).
- M -
Meublés de tourisme
Chambres, appartements ou villas, classés, pourvus d'installations domestiques, offerts en location à la semaine.

Ministère du Tourisme
Créé en 1988. Le ministère chargé du Tourisme a pour mission de promouvoir et d'orienter les activités de tous ordres concourant à l'expansion du tourisme français et à l'aménagement touristique. Il coordonne en ce domaine les activités relevant de la compétence des autres départements ministériels.

Montant préalable
Selon la volonté des parties, le montant préalable demandé par l'hôtelier peut prendre la forme d'arrhes ou de dépôt de garantie.

Maquis
Végétation (arbustes, buissons) provenant de la dégradation de la forêt méditerranéenne sur sols siliceux.
- N -
N.P.I
Nouveaux pays industrialisés

Nuitée
Nuit passée à l'hôtel.

No show
No-show se dit d'un passager qui ne s'est pas présenté à l'embarquement. Sans assurance (et même parfois avec), les frais d'annulation se montent souvent à la totalité du prix du billet.
- O -
O.A.C.I.A.
Organisation de l'aviation civile internationale, fondée en 1947. Organise le transport aérien et prépare les conventions de droit aérien.

O.I.D.
Opérations intégrées de développement. Il s'agit d'une procédure expérimentale, à caractère relativement informel mais pouvant dans l'avenir faire l'objet d'une réglementation plus stricte. Objectifs : coordination des interventions communautaires et nationales en matière de développement régional. Il s'agit (le lancer des opérations concertées dans certaines zones géographiques bien délimitées connaissant des problèmes de développement et d'emploi particulièrement aigus.

O.I.T.
Organisation internationale du travail.

O.M.I.
Organisation maritime internationale.

O.T.
Office de tourisme.

O.T.S.I.
Offices de tourisme et syndicats d'initiative. En 1889, apparaît pour la première fois l'appellation "syndicat d'initiative". A ces syndicats d'initiative sont venus s'ajouter les offices de tourisme créés par une loi du 10 juillet 1964. Depuis la loi du 1er juillet 1901 relative au contrat d'association, les O.T.S.I. ont le statut juridique d'asssociation ; ce sont donc des personnes morales de droit privé.

O.M.T.
Organisation mondiale du tourisme.

O.N.T.H.
Office national du tourisme hellénique.

Open Jaw
Un Open Jaw désigne la même chose qu'un billet panachable. Le panachage permet d'arriver dans une ville et de repartir d'une autre, pas forcément d'ailleurs du même pays, le principe de base étant que les deux villes soient obligatoirement desservies par la même compagnie (ou deux compagnies associées) ou encore chartérisées par le même voyagiste. Très utile lorsque l'on doit voyager sur de ges distances comme par exemple aux Etats-Unis où d'ailleurs le panachage côte Est-côte Ouest est devenu un classique.
- P -
Parcs nationaux
Réglementés par la loi du 22 juillet 1960 et par le décret du 31 octobre 1961. Objectif : préserver une partie du territoire des actions anthropiques afin de sauvegarder la beauté du paysage et de conserver ses richesses naturelles.

P.A.R.
Plan d'aménagement rural. Elaboration de ce plan institué par les circulaires du 22 juillet 1970, 13 mai 1971, 21 mars 1974, 20 septembre 1974. Le P.A.R. est l'ancêtre de la Charte intercommunale et est établi pour un territoire rural dont les habitants peuvent être unis par une communauté d'intérêts économiques et sociaux. Il n'est pas limité à l'approche agricole ; il intègre l'ensemble des problèmes ruraux de la zone géographique considérée (tourisme, artisanat, commerce, habitat). Le P.A.R.est donc un document d'orientation et a pour objet de définir des perspectives souhaitables du développement et de l'équipement du territoire.

Parc résidentiel de loisirs
Né en 1980. C'est un terrain aménagé pour l'accueil d'au moins 35 habitations légères de loisirs et éventuellement de caravanes. Pacific Asia Travel. Association fondée en 1951. Chargée de promouvoir les destinations d'Asie, d'Extrême-Orient et du Pacifique.

P.N.R.
Parc naturel régional. Décret du 1" mars 1967 (objectifs et modalités des P.N.R.). Décret du 24 octobre 1975 (adaptation de la procédure de création des P.N.R.). Territoire de quelques milliers à quelques dizaines de milliers d'hectares intéressant une ou plusieurs collectivités publiques. Le but des P.N.R. fixé par l'Etat concerne la protection (préserver et mettre en valeur un patrimoine culturel et naturel), le développement (favoriser une activité économique et sociale afin que ses habitants puissent rester au pays), l'accueil (accueillir des visiteurs pour des activités de détente et d'initiation à la nature).

Pays d'accueil
Le pays d'accueil est considéré comme un ensemble multicommunal cohérent sous l'angle de son intérêt touristique, où les solidarités peuvent se nouer et où la coopération peut s'organiser. Le but est de maîtriser les phénomènes des loisirs et du tourisme en espace ruraLLes champs d'application sont dans le développement local : la politique d'aménagement (stations touristiques, stations-vallées, stations littorales, stations thermales), la politique de valorisation du patrimoine d'hébergement existant, la connaissance du marché et de la commercialisation.

P.O.S.
Plan d'occupation des sols. Il définit de façon précise sur tout ou une partie du territoire de la commune les droits d'utilisation des sols (cf code de l'urbanisme, article L 121.8).

P.V.D.
Pays en voie de développement, souvent appelés aujourd'hui P.E.D. (Pays en développement).

Produit touristique
Ensemble de prestations destinées à la vente. Se concrétise à travers les propositions formulées par les agences, l'office du Tourisme ou par les autres organismes qui participent à l'activité réceptive locale. On distingue les produits mobiles (circuits entrecoupés d'arrêts) et les produits fixes (visites commentées de musées, de monuments ou de réalisations dignes d'intérêt).

P.A.T.A.
Pacific Area Travel Association.

Patrimoine culturel
Héritage amassé au fil des siècles et constitué d'une part par les sites permanents (musées, monuments, cathédrales, châteaux) et d'autre part, par des manifestations culturelles temporaires, occasionnelles ou périodiques.

Parallèle
Cercle parallèle à l'équateur.

Pass aérien
Un pass aérien est un forfait permettant plusieurs déplacements (en nombre plus ou moins limité selon le cas) dans un ou plusieurs pays avec une même compagnie ou plusieurs compagnies associées. Il existe environ une soixantaine de possibilités de pass à travers le monde permettant de visiter aussi bien les Açores que l'ensemble du continent américain ou le Pacifique.

Passeport
Un passeport en cours de validité est nécessaire, hormis pour l'Union Européenne et quelques pays européens proches, et dans le cas de voyages organisés à destination de pays touristiques (Turquie, Maroc, etc) pour lesquels la carte d'identité ou un passeport périmé depuis moins de 5 ans est suffisant. Certains pays exigent même que cette validité soit effective 6 mois après la date d'entrée ou de sortie de leur territoire. Les enfants de moins de 15 ans peuvent figurer sur le passeport de leurs parents.

Pax
Pax est un terme employé par les professionnels du tourisme pour désigner un passager ou un client.

Prepaid
Un Prepaid est un billet qui peut être envoyé à l'étranger depuis la France (ou l'inverse). Très intéressant quand on sait qu'un même billet n'aura pas le même coût selon son pays d'émission. C'est un système couramment proposé par les compagnies aériennes ainsi que par certains voyagistes.

Prestations à bord (Aérien)
Selon les compagnies, les vols et la classe dans laquelle on voyage, sont offertes gratuitement à bord diverses prestations : repas, boissons, journaux, etc. Toutefois, en classe Eco, certains produits tels les boissons alcoolisées peuvent parfois être payants. On peut également bénéficier pour la plupart des liaisons régulières long-courrier de repas spéciaux (végétarien, sans sel, etc) si l'on en fait la demande lors de la réservation ou au plus tard 24 heures avant le départ. En longs ou moyen-courrier des programmes TV, films, musique sont également à disposition des passagers, tout comme de plus en plus le téléphone ou le fax.

Prix d'appel
Tarif intéressant sur lequel repose la publicité d'une agence de voyages ou d'une compagnie aérienne pour une destination.

Produits et prestations
Les produits ou prestations constituent l'ensemble des offres (ou des destinations) qu'une agence peut mettre à disposition de ses clients (vols, séjours, circuits....).
- Q -
Pas de données...
- R -
Résidence de tourisme
Par arrêté ministériel du 14 février 1986, la résidence de tourisme est un établissement commercial d'hébergement classé, faisant l'objet d'une exploitation permanente ou saisonnière. Elle est constituée d'un ensemble homogène de chambres ou d'appartements meublés, disposés en unités collectives ou pavillonnaires, offerts en location pour une occupation à la journée, à la semaine ou au mois à une clientèle touristique qui n'y élit pas domicile. Elle est dotée d'un minimum d'équipement et de services communs. Elle est gérée dans tous les cas par une seule personne physique ou morale.

Réserves naturelles
Des parties du territoire d'une ou plusieurs communes peuvent être classées en réserve naturelle lorsque la conservation de la faune, de la flore, du sol, des eaux, des gisements de minéraux et de fossiles et, en général, du milieu naturel présente une importance particulière, ou qu'il convient de les soustraire à toute intervention artificielle susceptible de les dégrader. Le classement peut affecter le domaine public maritime et les eaux territoriales françaises.

Réceptif
Un réceptif est une agence ou un organisme local qui se chargera d'un groupe organisé lors de son séjour. Souvent les voyagistes proposent des circuits ou des prestations qui en réalité seront pris en charge sur place entièrement par ce type de sous-traitant.

Refus d'embarquement
Si le motif est lié à la pratique du surbooking, la compagnie est tenue, en vol régulier, de verser des compensations. Par contre si le refus repose sur le non respect de l'heure limite d'enregistrement, un comportement incorrect, la non reconfirmation ou toutes autres raisons légitimes, il ne peut y avoir de dédommagement.

Remboursement
Attention tout n'est pas remboursable, sauf si l'on voyage à plein tarif. En cas d'annulation d'un billet plein tarif en vol régulier, il faut retourner celui-ci au plus tard 30 jours après la date limite de validité pour obtenir son remboursement. Les billets à tarifs réduits ou promotionnels sont généralement soumis à des conditions particulières de remboursement, et ne sont d'ailleurs remboursables que si l'on a souscrit une assurance annulation. Pour ce qui est des charters, là aussi, le remboursement complet ou partiel ne peut être obtenu que si l'on a souscrit un contrat d'assurance incluant le motif de l'annulation. Ne pas oublier que la déclaration d'annulation est à faire généralement sous les 5 jours, avec parfois un avis sous les 24 heures suivant l'événement ayant entraîné l'annulation. Par contre, en cas de perte ou de vol du billet, pas de dédommagement à attendre et l'on doit acheter un nouveau billet.

Remise des billets
Les billets ne sont pas systématiquement délivrés de suite par les agences. Très souvent, en vol régulier, ils ne sont disponibles sur place que quelques jours avant le départ, et, sous certaines conditions, ils peuvent être aussi envoyés par courrier. Par contre, pour les charters, il n'est délivré la plupart du temps qu'une convocation pour l'aéroport qui permettra juste avant l'embarquement de retirer son titre de transport au comptoir du voyagiste.

Réservation ou résa
Une réservation est une place effective sur un vol déterminé (jour, date, numéro de vol) à partir du moment où le billet est payé. Lorsqu'un client choisit un billet pour une destination quelconque auprès d'une agence de voyages, celle-ci va d'abord vérifier qu'il reste des places soit, s'il s'agit d'un vol charter, auprès du tour-opérateur qui affrété l'avion, soit auprès de la compagnie s'il s'agit d'une liaison régulière. En cas de places disponibles, si le client est toujours décidé, l'agence fera alors une réservation ferme. S'il y a hésitation de celui-ci, elle peut poser une option jusqu'à une date proche. Dans ce dernier cas, la place est alors bloquée et ne peut-être proposée à quelqu'un d'autre jusqu'à la date choisie. Toutefois, si ce système se pratique généralement sans problèmes avec les compagnies régulières, en charters les options ne sont pas toujours autorisées, notamment en période de pointe et sur les destinations fortement demandées.

Retard de vol
Lorsque cela découle de la responsabilité du transporteur, le passager peut bénéficier de diverses compensations (repas, hébergement, appel téléphonique, dédommagement). Les raisons des retards aériens sont multiples : augmentation du trafic, aéroports, espace et contrôle aériens saturés, intervenants multiples, priorités militaires, problèmes météo, retards des voyageurs, départs en masse à certaines dates, rotations multiples d'un même appareil le même jour, etc. Bref, il est assez fréquent qu'un avion décolle avec 10 ou 15 minutes de retard.

Routing
Le routing est l'itinéraire emprunté par les avions. Il est essentiellement fonction des compagnies, des jours de vol, du type d'appareil ou même de la saison.
- S -
S.D.A.U.
Schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme. Il permet aux collectivités publiques et à l'administration de définir conjointement les objectifs et les moyens d'aménagement qu'elles s'engagent à poursuivre pour une période de 30 ans environ (cf. code de l'urbanisme R 122. 9).

S.G.A.R.
Secrétariat général pour les affaires régionales.

S.I.
Syndicat d'initiative. Le nom apparaît en 1889 à Grenoble. La loi du le' juillet 1901 concernant les associations à but non lucratif leur donne un statut. Leur rôle concerne l'accueil, l'information, l'animation.

S.I.V.O.M.
Syndicat intercommunal à vocation multiple. Ordonnance du 5 janvier 1959. Il constitue des supports techniques et de décision intéressants pour favoriser le développement local. Activités traditionnelles
- collecte et traitement des ordures ménagères,
- entretien de la voirie,
- eau, épuration,
- équipements sportifs, sociaux, éducatifs,
- urbanisme,
- développement économique et social (plus rare).

S.I.V.U.
Syndicat intercommunal à vocation unique. Loi du 22 mars 1890. Activités traditionnelles :
- captage et distribution de l'eau,
- question scolaire dont le ramassage des enfants,
- électrification,
- collecte des ordures ménagères.

S.M.
Syndicats mixtes. Etablis par la loi du 31 décembre 1970 et constitués par accord entre les communes, les syndicats de communes, les districts, les chambres de commerce, de métiers, d'agriculture et autres établissements publics. Plus ouverts que les S.I.V.U.et les S.I.V.O.M. car leur champ territorial est plus vaste ainsi que leurs actions. Ils sont utilisés pour les équipements touristiques, sportifs, socio-éducatifs ; les aménagements de zones industrielles et d'habitations ; l'aménagement rural.

SOFTE
Services officiels du tourisme français à l'étranger rebaptisés R.F.T.E. (Représentation française du tourisme à l'étranger).

Stations classées
D'après la loi de 1919, "les communes, fractions de commune, groupes de communes qui offrent, soit un ensemble de curiosités naturelles, pittoresques, historiques ou artistiques, soit des avantages résultant de leur situation géographique ou hydrominéralogique, de leur climat et de leur altitude, telles que des ressources thermales, balnéaires, maritimes, sportives ou uvales, peuvent être érigés en stations classées et soumis aux dispositions des articles ci-après" (art. 157 du Code d'administration communale).

Syndicat
C'est une association au statut juridique particulier, groupant des individus de même profession, de métier similaire ou connexe, ayant exclusivement pour objet l'étude et la défense des droits, ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu'individuels, des personnes visées par leurs statuts. Loi du 28 octobre 1982.

S.R.L.A.
Services de réservation loisirs-accueil.

S.D.T.L.
Schémas départementaux de tourisme et de loisirs. Ils définissent une politique et guident les investissements. Ils sont souvent élaborés en étroite liaison avec les S.R.D.T.L.

S.E.T.E.L.
Société d'études du tourisme et des loisirs.

Savane
Formation herbeuse des régions tropicales se situant entre la forêt dense et le désert.
On distingue :
- la savane boisée : forêt claire se transformant en plantes rabougries à mesure que l'on se rapproche des espaces désertiques.
- la savane herbeuse : tapis serré de hautes herbes pouvant atteindre 2 à 4 m de haut souvent parsemé d'arbres ou d'arbustes isolés.

Station touristique
Tout lieu marqué par la fréquentation des touristes et des vacanciers. Les critères retenus pour qualifier un lieu de station sont ceux des flux de visiteurs au-delà d'un seuil numérique donné, de la présence d'installations d'accueil et de distraction.

Séjour ou circuit combiné
Le séjour ou circuit combiné est un programme proposé par les agences sur deux destinations (exemple : Seychelles + Maurice) ou deux formules (exemple : safari + plage).

Stand By
Le stand-by (ou J-1) est l'embarquement de dernière minute selon les places encore disponibles. Les prix sont bien entendus très intéressants. N'existe quasiment pas en France contrairement aux pays anglo-saxons.

Statut de vol
Le statut de vol détermine les possibilités d'embarquement (visible aussi sur le billet) : - OK : place confirmée. - WT : vol complet, en liste attente. - RQ : place en demande, ni confirmée, ni refusée.

Stop Over
Le stop-over est une possibilité d'arrêt pendant plus de 24 heures à une escale de sa destination finale. A prévoir à l'émission du billet.

Surbooking
Le surbooking est la vente de plus de places qu'il n'y en a dans l'avion. Les passagers en surnombre sont embarqués sur un autre vol. C'est une pratique couramment employée par les compagnies aériennes. Pour diminuer les risques, mieux vaut donc arriver à l'heure à sa convocation. Lors de surbook, le voyageur lésé a droit à un dédommagement.

Sûreté
La sûreté concerne la prévention des actes terroristes avec notamment le contrôle des bagages effectué avant l'arrivée en salle d'embarquement. Tous les bagages à mains doivent passer dans un appareil de contrôle électronique, leur contenu étant visualisé sur écran. Chaque passager doit également passer sous un portique de détection. Quant aux bagages laissés sans surveillance ou abandonnés, ils peuvent à tout moment être détruits, sans possibilité d'indemnisation pour leur propriétaire.
- T -
Tarif d'hôtel
Liste des prix des différents services fournis par l'hôtel, séparément ou conjointement, publiés officiellement à l'intention des voyageurs.

T.U.C.
Travaux d'utilité collective, créés par le dé cret du 16 octobre 1984.
Objectif double :
- rompre l'isolement des jeunes en les intégrant à des milieux professionnels,
- permettre la prise en compte, au plan local, de besoins sociaux dont la satisfaction améliorera la vie quotidienne de la population ; réaliser des travaux d'intérêt collectif qui n'auraient pu être accomplis dans un contexte de fonctionnement normal.

Taux de change
Quantité d'une monnaie que l'on peut obtenir avec une unité nationale.

Tourisme émetteur
Réunit les activités qui consistent à diriger le consommateur vers le produit ; il est assuré par les agences de voyages et les tour-opérateurs.

Tourisme récepteur
Activité des fournisseurs de produits touristiques (ex. : les hôtels).

Thermalisme
Utilisation d'eaux minérales à des fins thérapeutiques.

Taux de départ
Rapport entre le nombre de personnes parties au moins une fois et la population totale des ménages.

Thalassothérapie
Exploitation à des fins curatives des propriétés de l'eau de mer, de l'air et du climat marins.

Toundra
Steppe de la zone arctique, dont le sol est gelé en profondeur une partie de l'année, et qui est caractérisée par des associations végétales de mousses et de lichens, des bruyères

Tourisme balnéaire
Lié aux bains de mer, c'est un tourisme de masse fortement en relation avec le climat (plus particulièrement la présence du soleil).

Tourisme culturel
Tourisme de passage qui ne retient le visiteur que quelques jours sinon quelques heures. Il est lié au patrimoine culturel depuis les peintures préhistoriques de Lascaux jusqu'aux chefs-d'œuvre contemporains comme l'église du Plateau d'Assy par exemple. Il existe aussi des villes-musées : Poitiers, Dijon, Rouen et la plus prestigieuse en France : Paris.

Tourisme religieux
Tourisme de passage, il connaît des moments de pointe à l'époque des pèlerinages et des vacances. Ex : Lourdes, une des capitales mondiales du pèlerinage.

Tourisme social
Actions des pouvoirs publics, des associations, des entreprises pour permettre le départ des plus défavorisés : création d'hébergements touristiques offrant des séjours à des prix modérés (auberges de jeunesse, maisons familiales) ; primes ; aides ; subventions accordées aux enfants par les municipalités (pour les colonies de vacances par exemple) ; instauration des chèques-vacances.

Touriste
Personne qui se rend dans un pays autre que celui où elle a sa résidence habituelle pour y effectuer un séjour d'au moins 24 heures (ou une nuitée au moins) ; pour toute autre raison que celle d'y exercer une profession rémunérée.

Tarifs aériens
L'époque étant à la concurrence et à la déréglementation, ceux-ci peuvent parfois rapidement fluctuer pour un même billet sur une même desserte. Pour de nombreuses destinations, les passagers peuvent choisir entre les tarifs vols réguliers et charters, plus le cas échéant les offres promotionnelles ponctuelles proposées aussi bien par les compagnies que les voyagistes. En vols réguliers, en plus des pleins tarifs correspondant en gros aux classes Economique, Affaires et Première, on trouve bien sûr des tarifs négociés pour toutes ces classes, plus des réductions réservées à certaines catégories de passagers (jeunes, retraités, famille, couple, etc). Bien entendu, selon les tarifications, les conditions d'utilisation du billet mais aussi les divers services et avantages à bord seront différents.

Tarifs discount
Les tarifs discounts sont la même chose que les tarifs négociés. Il s'agit de prix négociés entre voyagistes et compagnies aériennes pour des vols charters ou autres.

Tarifs négociés
Les tarifs négociés sont la même chose que les tarifs discounts. Il s'agit de prix négociés entre voyagistes et compagnies aériennes pour des vols charters ou autres.

Taxe d'aéroport
La taxe d'aéroport est à acquitter à l'enregistrement des bagages lorsqu'on quitte un aéroport. Montant très variable selon les endroits et les compagnies. A savoir aussi : pas de taxe pour les transits et la somme à débourser peut déjà être incluse dans le prix du billet.

Terminal aérien
Les gros aéroports disposent de différents terminaux réservés chacun à différentes compagnies et à leurs comptoirs.

Time Table
Timetable ou dépliant horaire. Edité par les transporteurs, il renferme l'ensemble des caractéristiques de la compagnie (agences, réseau, horaires, flotte, service à bord, etc) et parfois aussi d'autres informations plus générales (taxes d'aéroports, transports ville-aéroports, etc). Ils sont édités deux fois par an (fin mars et fin octobre), sont gratuits et s'obtiennent essentiellement auprès des compagnies.

Tour opérateur
Le tour-opérateur ou TO est la même chose que le voyagiste. En matière d'aérien, il négocie les prix ou affrète les avions. A l'opposé, l'agence de voyages n'effectue que des ventes et perçoit une commission.

Transit
Le transit est la période ou zone réservée aux passagers lors d'une escale d'un vol direct. Dans certains cas, il peut y avoir changement d'appareil.
- U -
U.T.T.S.A.
United States Travel and Tourism Administration.

Unité de Séjour Touristique
Produit complet, à savoir : hébergement, service et commercialisation.

Ubac
Versant montagnard tourné vers le nord, appelé ombrée dans les Pyrénées.
- V -
Village de vacances
Est considéré comme village de vacances tout ensemble d'hébergement faisant l'objet d'une exploitation globale de caractère commercial ou non, destiné à assurer des séjours de vacances et de loisirs, selon un prix forfaitaire comportant la fourniture des repas ou de moyens individuels pour les préparer et l'usage d'équipements collectifs permettant des activités de loisirs sportifs et culturels (définition officielle).

Voyageurs en groupe
Personnes voyageant ensemble considérées par l'agent de voyages et l'hôtelier comme une entité à laquelle l'hôtelier accorde des conditions et tarifs spéciaux fixés contractuellement.

Voyageurs individuels
Clients qui ne bénéficient pas de conditions spéciales de groupe.

Voucher
Un voucher est un document émis par un agent de voyages par lequel il s'engage à payer l'hôtelier pour les prestations hôtelières fournies au client de l'agence. Les prestations ou leur valeur maximum devront être mentionnées sur le voucher. En cas de non-utilisation de toutes les prestations hôtelières mentionnées sur le voucher, l'engagement de l'agent est limité selon les termes de l'art. 42 de la Convention hôtelière de 1979. La copie d'un voucher peut aussi servir de reconfirmation (conformément à l'art. 10b).

Voyagiste (ou T.0)
Achète des matières premières, les prestations simples à différents producteurs pour élaborer un produit fini complexe : le forfait de voyage.

Vacances
Séjours de quatre jours consécutifs ou davantage passés hors du domicile pour des motifs autres que d'étude ou de santé.

Vallée
Forme définie par la convergence des versants et qui est, ou a été, parcourue par un cours d'eau ou un glacier (vallée en auge).

Villes de tourisme
Elles ont des fonctions très diverses :
- Villes d'eaux avec leur parc, leur casino, leur établissement thermal, leurs hôtels.
- Stations climatiques et sanatoriums.
- Villes d'art, de montagne ou de pèlerinage.
Elles ont toutes des points communs : doivent leur succès à des conditions naturelles, à leur situation, à leur lancement (capitaux, publicité) et ne travaillent en général qu'une ou deux saisons.

Vol direct
Un vol direct est un vol effectué sur le même numéro de vol d'une même compagnie, mais avec des escales techniques et/ou commerciales pouvant d'ailleurs parfois impliquer un changement d'appareil.

Vol non stop
Un vol non-stop est un vol effectué sans arrêt, donc plus rapide.

Vol régulier
Un vol régulier est une liaison effectuée par une compagnie régulière et programmée à l'avance.

Voyage organisé
De nos jours, le voyage organisé est de moins en moins synonyme de troupeaux visitant au pas de charge un maximum de choses en un minimum de temps. Même si certains voyagistes persistent encore dans cette orientation, nombreux sont ceux qui ces dernières années ont su développer des produits de qualité adaptés à la demande, mais aussi et surtout en rapport avec ce que peut être le voyage, notamment dans le respect des pays et populations visités. Théoriquement, le voyage organisé comprend au moins le transport plus le logement ou une autre prestation et doit durer au moins de 24 heures.
- W -
Pas de données...
- X -
Pas de données...
- Y -
Pas de données...
- Z -
Zones aéroportuaires
Différentes zones existent dans un aéroport : la zone des départs où s'effectuent les formalités d'enregistrement, la zone réservée accessible uniquement aux passagers embarquant ou débarquant et qui inclue la zone sous douane où se situent les boutiques hors taxes et les salles d'embarquement, la zone de livraison des bagages, la zone des arrivées où peuvent attendre les personnes venues accueillir des passagers.